EXPLORER L'HISTOIRE

La Bête du Lyonnais et le complexe de Primarette

Entre 1754 et 1756, soit près de dix ans avant la célèbre Bête du Gévaudan, une ou plusieurs bêtes font des ravages autour de Lyon et de Vienne, en Isère. les écrits officiels dénombrent 17 victimes, mais la réalité semble être plus impressionnante : on parle de 28 victimes rien que pour le Dauphiné et sans doute plus d’une vingtaine pour le Lyonnais.

A ce jour, le dépouillement des archives communales de l’époque laisse peu d’indices. On parle de “deux animaux féroces, l’un gros comme un bon bidet, tirant sur le rouge, ressemblant à un loup à l’exception qu’il avait une queue courte, et l’autre gros comme un bon mâtin, mais blanc sous le ventre & une grande queue longue” (A.D. Rhône, registres de Saint-Julien-sur-Bibost, 216 GG 3).



J’ai réussi à retrouver les 17 actes de décès liés à cette période. Mais je n’ai pas encore exploré les registres de toutes les paroisses de la région où ces Bêtes ont sévi.

Plus troublant encore : les attaques qui se sont déroulées dans la paroisse de Primarette entre 1747 et 1752. Nous sommes au sud du territoire de la “Bête du Lyonnais”. Y a-t-il un lien entre les deux affaires ?



Que sont devenus ces animaux après 1756 ?

Si cette enquête vous intéresse, n’hésitez pas à venir me rejoindre :
http://betedulyonnais.xooit.fr


24/03/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres